Se réinventer

Aujourd'hui je vais vous parler de ma première expérience d'animatrice d'ateliers d'écriture.

Lors de ma dernière année d'études qui a débouchée sur la création de mon entreprise, j'ai été amenée à effectuer plusieurs stages. Le premier s'est déroulé en EHPAD. Tous les lundis après-midi, pendant 13 semaines, je passais 2 h avec un groupe de 6 à 8 résidents. J'avais construit mes ateliers en miroir, les 6 premières semaines trouvant leur échos dans les 6 autres, pour finir sur une séance de bilan. Il y avait bien sûr un fil conducteur entre chaque séance ce qui m'a permis de constater la formidable progression de mes auteurs d'un jour.


J'ai adoré cette expérience qui m'a profondément marquée. Chacun, à sa manière, m'a confié un petit morceau de lui. Ce qui m’a tout de suite frappé c’est la peur de l’échec qui les habite. Ils sont en dévalorisation permanente et il est très difficile pour certains de prendre des décisions. Mes expériences professionnelles passées dans l’animation pour de très jeunes enfants, m’ont grandement servies. J’ai très vite compris que la mise en confiance serait déterminante pour la pérennité de l’animation. C’est donc avec émotion que j’ai reçu le plus beau compliment qu’il soit, de la part d’une résidente, lors de notre bilan : « merci d’avoir créé un espace de bienveillance et d’entraide où chacun se sent comme en famille. »

Cette expérience d’animatrice d’ateliers d’écriture a été une vraie révélation. Au-delà du simple fait d’écrire, les ateliers permettent de créer un espace hors du temps. Une sorte de bulle de création, unique, solidaire et bienveillante.

Les résidents se sont révélés, à moi, mais surtout à eux-mêmes. Ils ont réussi, en l’espace de quelques semaines et une poignée d’heures, à réveiller leur imagination. Ce fut un déchirement de les quitter après 13 semaines.

Poème final créé par les résidents à partir de leurs écrits :

Suppose que j’ai froid Et que je te demande de me prendre dans tes bras Je n’ai jamais imaginé la vie que j’ai aujourd’hui Si j’étais né à une autre époque je n’aurais jamais choisi celle-ci Je n’ai jamais oublié ma mère Suppose que je t’ai blessé Et que je te demande pardon Si j’étais un sentiment je serais l’amour parce qu’il est plus fort que la haine Je suis vif comme la foudre Suppose que je dois partir Et que je te demande de me mener Je suis haut comme trois pommes Suppose que je parle Et que je te demande de m’écouter Je suis joli comme un soleil Je suis léger comme une fleur

Francis, Joséphine, Nicole, Colette, Simone, Paulette.

 

Vous souhaitez participer à ma prochaine expérience d'écriture dans des lieux toujours plus originaux, abonnez-vous à l'infolettre et ne manquez aucun événement à venir !


Vous souhaitez organiser une expérience d'écriture dans votre établissement ou à votre domicile, contactez-moi via le formulaire en page d'accueil !


Vous avez participé à une de mes expérience et/ou vous appréciez cet article, n'hésitez pas à me laisser un petit commentaire, je me ferai un plaisir de vous lire !


Une envie, une idée, un projet, parlons-en !

Adeline - lachambardeuse

14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout