Au revoir vingtaine...

N'avez-vous jamais tenté de capturer des instants du quotidien, comme pour graver dans votre esprit les émotions ressenties ?

N'avez-vous jamais tenté d'imaginer comment ce serait plus tard, comme ça, et si ?


Aussi loin que je m'en souvienne j'ai toujours souhaité pouvoir faire des arrêts sur vie. Vous savez, ce genre d'attention donnée à un instant pour qu'il prenne une dimension particulière : éternel.

Je me revois sur mon lit, à 15 ans tout au plus, en train d'immortaliser une de ces pensées : Comment ça sera à 30 ans ?


Je m'imaginais suivre le modèle, puis pas vraiment. Être mariée mais sans enfants, du moins pas à 30 ans. Je me voyais indépendante, pleine d'assurance et d'envies. Je me sentais épanouie, à ma juste place, ayant réalisé tous mes rêves. Ça me semblait si loin que j'avais l'impression d'avoir le temps de vivre milles vies d'ici là.


Et un battement de coeur plus tard... nous y voilà : je vais avoir 30 ans.

Pour les plus vieux "ils sont loin maintenant" tandis que pour les plus jeunes "c'est super loin encore" et puis pour moi "ils sont déjà là".


Changer de dizaine ce n'est rien pour la plupart et pourtant ça me travaille et me questionne. Serait-ce une question d'horloge ?


Horloge biologique. Je n’arrive pas vraiment à savoir pourquoi cette expression me donne à ce point la nausée. Peut-être parce qu’elle pèse autant sur nos vies de femmes, qu’on le veuille ou non. On ne peut pas y échapper. Les hommes s’amusent du temps, inversant la tendance les années s’accumulant. Pour ma part, en tant que femme, j’ai l’impression de m’essouffler dans une course effrénée. Comme si chaque année me lestait un peu plus. Et les printemps passant, j’ai beau me rapprocher de l’arrivée, elle m’apparaît de plus en plus floue. Serait-ce ma vue qui m’enverrait des signes ?

© En amour, tout est une question d'arrangements (extrait), Adeline Pourchier


Et si finalement cette angoisse venait du passé, comme une sorte d'héritage, malgré soi, malgré tout ?

Fondement de nos plus profondes croyances d’enfance, l’amour est le socle de toute chose à en croire nos quotidiens. La question « Comment ça va ? » suivie d’un « Et les amours ? » engagent neuf fois sur dix les banalités des retrouvailles. À croire que si l’on n’a pas trouvé l’amour on n’a rien trouvé du tout. À croire que l’amour est la clé, l’étape sans laquelle vous arriverez forcément perdant à l’arrivée.

© En amour, tout est une question d'arrangements (extrait), Adeline Pourchier


Pourquoi serait-ce mal de ne pas être mariée à 30 ans ? Pourquoi serait-ce bizarre de ne toujours pas avoir d'enfant ? Pourquoi faudrait-il le justifier, par boulot ou par envie ? Pourquoi ne pourrait-on pas être simplement épanoui(e) ?


Qui que vous soyez, j'aimerais vous dire de ne pas vous encombrer des espoirs d'autrui. J'aimerais vous dire de mettre tout votre coeur dans ce que vous réalisez, peu importe les qu'en dira-t-on, c'est votre décision. Profitez de chaque journée pour en faire des souvenirs. N'oubliez jamais l'enfant qui est en vous et laissez le rire. Ne perdez plus de temps à trop réfléchir au pourquoi du comment. Vivez, tout simplement.



Pour finir, je voudrais te remercier vingtaine.

Merci de m'avoir laissé le temps de grandir à mon rythme. Merci pour tes leçons et tes remises en question. Merci d'avoir tenu bon, malgré tout le poids que j'ai parfois mis sur tes épaules. Merci pour tout ce que tu m'as permis de vivre, même si ça n'a pas été simple tous les jours. Merci de m'avoir rendue plus forte et plus femme. Merci d'avoir veillé chaque jour sur la petite fille que j'étais et que j'ai parfois mal-aimée. Merci de nous avoir réconciliées. Merci pour ton courage et tes prises de risque. Merci d'avoir cru en moi qu'importe mes doutes et mes craintes. Merci pour chaque seconde à tes côtés, je ne t'oublierai jamais.


Bonjour trentaine, je t'attendais...

 

Vous souhaitez écrire, seul ou guidé, abonnez-vous à l'infolettre et recevez chaque mois un petit jeu d'écriture pour vous lancer ou reprendre goût à l'écriture !

Vous souhaitez fixer un instant de vie par écrit, pour ne jamais oublier ce que vous avez ressenti, contactez-moi via le formulaire en page d'accueil !


Vous appréciez cet article, n'hésitez pas à me laisser un petit commentaire, je me ferai un plaisir de vous lire !


Une envie, une idée, un projet, parlons-en !

Adeline - lachambardeuse

85 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout